A propos de nous ?

Les personnels de la Radio

Les personnels de la Radio

Radio Canal Révélation (RCR), Association sans but lucratif (Asbl) régie par la loi n° 004/ 2001 du 20 juillet 2001, existe depuis le 13 novembre 2001, créée au départ pour permettre l’accès des jeunes à l’information et aux loisirs sains. Son siège se trouve à Bunia, le chef lieu du District de l’Ituri au Nord-Est de la République Démocratique du Congo.

Du souci de satisfaire les besoins des jeunes dans le domaine de l’information et de former leur jugement critique à partir des informations objectives, la RCR a été vite amenée à jouer d’autres rôles imposés par la situation de guerre interethnique qui ont endeuillé cette partie de la République Démocratique du Congo, faisant 60 000 morts depuis 1999. Parmi ces rôles, citons la participation au travail de la pacification, la réconciliation et la reconstruction du milieu.

Les émissions de la station depuis cet événement ont visé entre autres à sensibiliser les populations d’Ituri à se réconcilier avec elles-mêmes, à vivre en harmonie dans un climat de paix entre toutes les ethnies et à travailler pour le développement de la région. Le résultat, dans ce domaine, a été largement positif.

Elle a peu à peu évoluer pour devenir en septembre 2003 une radio communautaire, membre du Réseau des Radios et Télévisions  Communautaires du Congo (RATECO) et de l’Association des Radios Communautaires du Congo (ARCO). La Radio Canal-Révélation s’est fait de plus en plus parole de la population, conformément à la ligne éditoriale de ces associations. La station s’est ainsi engagée dans la défense des droits humains, et des valeurs démocratiques ainsi que de l’éducation populaire.

Pendant la période préélectorale et électorale (en 2005-2006),  nous nous sommes investis dans l’éducation civique et électorale. Ici aussi le résultat du travail est très bon.

Depuis octobre 2006, Radio Canal Révélation a lancé un programme d’éducation autour de la démocratie, la non-violence, la paix et les droits humains. Une attention particulière est accordée à la situation de l’enfant et de la femme, deux êtres humains qui souffrent le plus des violations des droits humains en République Démocratique du Congo.

Ce programme est exécuté sous plusieurs formes : animation sur terrain, enquête, interviews pour collecter les témoignages, reportages, diffusion à la radio, réalisations et diffusions des microprogrammes (messages courts à la manière des spots publicitaires).

Objectifs :

  • Lutter contre la sous information du peuple congolais en général et des jeunes en particulier ;
  • Contribuer à la satisfaction des besoins en information des jeunes et de la population ;
  • Aider les jeunes et la population à former un jugement critique à partir des informations objectifs ;
  • Donner la parole aux jeunes et à la population pour leur permettre de parler de leurs besoins et problèmes ;
  • Promouvoir la culture et les artistes congolais ;
  • Offrir aux jeunes des loisirs sains par des émissions récréatives et culturelles ;
  • Diffuser les expériences des uns pour que les autres en profitent et l’utilisent pour progresser ;
  • Accompagner le travail des acteurs de développement en maintenant un dialogue stimulant entre eux et la population.

Le dynamisme des volontaires animateurs et des responsables ont été récompensés des prix :

1)      Prix spécial de la RFI/Afrique pour la meilleure émission magazine (sur le rapt en Ituri) en 2004.

2)      Prix de Solidarité nationale des radios communautaires de la RDC pour le travail dans une zone de conflits en 2004.

3)      Spécial Oneworld Média Awards en 2004, prix remis à Londres le 10 juin 2004.

4)      BBC Talent Afrique 2006 pour le reportage sur « la problématique de la réinsertion des miliciens dans la communauté ».

5)      Trois fois « meilleure radio de l’Ituri » plébiscitée par l’Union Nationale de la Presse au Congo (UNPC).

Données techniques :

-          Emetteur de 800 Watts à Bunia, fréquence 100.7 Mhz (en FM), avec une antenne de deux dipôles montés sur un mat de 20 m de hauteur, sur une altitude de 1200 m.

-          Emetteur de relais à Rethy dans le territoire de Djugu (135 km au nord), fréquence 92.7 Mhz (en FM), avec une antenne de 4 dipôles montés sur un mat de 30 m de hauteur, sur une altitude de 2000 m.

-          2 studios numériques : studio de production et studio live.

II. Fonctionnement des organes

 II.1. Le Conseil d’Administration.

Au cours de sa réunion du samedi 17 novembre, elle a notamment opté pour la mutation de la Radio Canal Révélation en Association Sans But Lucratif (Asbl) régie par la loi n° 004/2001 du 20 juillet 2001 régissant les associations sans but lucratif.

II.2. L’Assemblée Générale des membres : s’est tenue le samedi 15 décembre 2007. Par son vote unanime la proposition du Conseil d’Administration a été confirmée. Cela permet d’éviter la lourdeur administrative due au fait que la RCR dépendait du CIEP (Centre d’Information et d’Education Permanente) dont elle est le produit.

 II.3. La Direction Générale.

Parmi les taches clés dans cet organe, le directeur a tenu plusieurs réunions pour évaluer les projets en rapport avec l’accès de la population à la justice et la démocratie. Les impacts ont été largement positifs.

III. Le personnel

 La RCR a fonctionné essentiellement avec des volontaires. Ils sont de deux catégories : les volontaires permanents et ceux à temps partiels.

Les volontaires à temps partiels.

Ce sont généralement des élèves, étudiants, fonctionnaires, enseignants, etc., qui consacre le peu de temps qu’ils disposent pour animer la population. Cette année-ci la RCR  a fonctionné avec 50 volontaires à temps partiels.

Leave a Reply

(required)

(required)