Territoire de Djugu : LA PAIX ET RIEN QUE LA PAIX, MESSAGE DE SHADARY A LA POPULATION DE DJUGU

ActualitésPublished February 15, 2018 at 7:13 am No Comments

A son arrivée au chef-lieu du Territoire de Djugu, le vice premier ministre et ministre de l’intérieur a dit devant cette population : « La paix, rien que la paix, la cohésion intercommunautaire, le réconfort des forces de sécurité a Djugu, l’assistance du gouvernement,… » Tels ont été l’essentiel des mots d’adresse d’Emanuel SHADARI le Mercredi 14 Février vers 13 heures de l’Est de la République Démocratique du Congo en Province de l’Ituri.

Il affirme être dépêché parle chef de l’Etat pour exprimer la solidarité du gouvernement national aux populations victimes de massacres du début du mois de Février. Massacres perpétrés par des groupes opérants avec des méthodes terroristes a-t-il dit à notre reporter, notre envoyé spécial sur place : « Décapitation des civils et forces de sécurité, incendies des villages et pillage, usage d’armes blanche et à feu,… » A-t-il conclut.

Toute, selon VPM, personne n’a remis l’argent à aucun notable de l’Ituri pour semer l’insécurité mais s’il y a de preuve qu’on l’apporte. Toutes les communautés de l’Ituri aiment la paix.

Les chefs des communautés que j’ai reçus à Bunia ont appelés leurs membres à la paix et à la cohabitation Pacifique. Le Gouvernement va rétablir l’autorité de l’État à Djugu très rapidement. Il n’y a pas à proprement parler un conflit entre les communautés Lendu et Hema.

Quant aux déplacés internes et externes, ils doivent regagner leurs milieux. Le ministère des affaires humanitaires arrive bientôt à Bunia pour évaluer la situation des déplacés estimés hélas à plusieurs centaines. Comme membre du gouvernement, je mets en garde les tireurs des ficelles qui feront face à la justice autant que les auteurs de dernières violences à Djugu. Les services de sécurité travaillent pour dénicher la main noire locale ou non.

Par ailleurs au cours de son point de presse, Emmanuel RAMAZANI SHADARY a invité la presse Iturienne à ne pas relayer les rumeurs pour l’intérêt suprême de la paix dans cette partie de la RDC.

Leave a Reply

(required)

(required)