Province de l’Ituri : LA FERMETURE DE LA STATION DE CARBURANT DANIEL MUGISA CREE LA PANIQUE EN VILLE DE BUNIA ET LE PRIX A LA POMPE HAUSSE

ActualitésPublished February 12, 2018 at 12:46 pm No Comments

Le président des importateurs des produits pétroliers appelle la population de Bunia au calme et à ne pas paniquer autour des fausses informations du Dimanche 12 Février faisant état de la hausse de prix du carburant.

Daniel MUGISA déclare que le prix du carburant reste le même soit 1500 Fc ou 1600 Fc le litre. Si quelques stations carburant n’ont pas fonctionné le Dimanche, c’était juste le repos habituel affirme-t-il : « Il n’y a rien à paniquer, toutes les stations vont ouvrir et fonctionner normalement le Lundi 12 Février pour couper court aux rumeurs qui circule à travers la ville. Que les gens soient calme, in n’y a rien à s’inquiéter, que ceux qui ont revu le prix à la hausse qu’ils reviennent à la raison pour ne pas être hors de structure de prix et s’ils vont à l’encontre ils vont se prendre en charge eux-mêmes quand l’Etat va mettre la main sur eux. A la pompe le prix varie entre 1500 Fc à 1600 Fc. Les engins sont en route, que les n’achètent pas le carburant en quantité pour qu’ils ne perdent pas ».

Par ailleurs, Constant BUBU LENGA président de la fédération des Entreprises du Congo (FEC) Ituri appel les opérateurs économiques à fonctionner normalement, à ouvrir leurs portes et à ne pas céder aux rumeurs multiples de peur à paniquer la population. Il met en garde quiconque qui hausserait inutilement le prix des produits pour faire souffrir la population : « Tous le monde se reposent le Dimanche, il n’y a rien à craindre. Que les gens n’interprété pas cette fermeture comme s’il y a quelque chose. Comment les autres ont alors ouvert ? Il n’y a rien. Même à Iga-Barriere là où il y a problème, les stations sont ouverte et même à Mongwalu. Nous voulons attirer l’attention de tous, qu’ils ne soient pas traumatisé inutilement ».

Les autorités urbaines et provinciales appellent au calme toute la population. Il n’y a rien à paniquer, que la population vaque librement de ses activités habituelles, la situation est normale en ville de Bunia, ont-elles déclarées.

Sur terraina Djugu, les autorités politico administratives et militaire déplorent les fausses rumeurs propagés par des personnes mal intentionnées qui font paniquer inutilement la population et provoque au même moment des déplacements massif des civils.

En commune rurale de Mongwalu, l’on constate des agitations et panique. Le bourgmestre Jean Pierre BIKILISENDE a tenu un meeting le même Dimanche 11 Février pour rassurer la population de la sécurité dans cette zone minière.

Leave a Reply

(required)

(required)