Province de l’Ituri-Territoire de Djugu : DES NOUVELLES AGITATIONS S’OBSERVENT DANS CERTAINS VILLAGES

ActualitésPublished February 8, 2018 at 12:09 pm No Comments

Dans la nuit du Mardi 06 au Mercredi 07 Février, une dizaine des maisons ont été incendiées dans la localité de Gina situe à plus ou moins 50 Kilomètres au Nord de la Ville de Bunia sur la RN 27 en Territoire de Djugu.

Selon le Lieutenant Jules NGONGO, porte-parole des Forces Armées de la RDC secteur opérationnel de l’Ituri ; une autre attaque a été signalée vers Joo au bord du Lac Albert où un militaire FARDC a été tué : « Les FARDC maitrisent la situation et ils sont déployés partout pour assurer la sécurité des civils. J’appelle les 2 communautés au calme » a-t-il déclaré.

Par ailleurs, les cadres des partis politiques de l’Ituri tant de la majorité présidentielle que de l’opposition, du centre et des indépendants ayants scruté la situation sécuritaire qui prévaut actuellement en Territoire de Djugu, condamné avec la dernière énergie les tueries sauvages et lâches ainsi que le pillage dont la population civile innocentes sans défenses fait face. Ils en appellent à la restauration de l’autorité de l’Etat a déclaré l’honorable PELE KASWARA, l’un des cadres de l’Union des Patriotes Congolais.

L’Honorable Jean BAMANISA SAIDI pense que : « Le déplacement des populations relève de plusieurs causes notamment sécuritaire, climatique, catastrophique, naturelles, économique, espaces fonciers, transhumances, agriculture. L’immigration ne s’arrête plus, il faut réguler, aménager des espaces car au Nord il y a les Mbororo et leurs bétails se sont installés depuis plus de 20 ans et épousent des Congolais, payent les droits coutumiers, d’occupation des terres, …Le Haut-Uélé se plaint des éleveurs de l’Ituri », tout en concluant que c’est une question complexe à régler.

Sur son compte fecebook, Gratien de Saint Nicolas IRAC invite les Ituriens au sens critique : « Tout jugement doit être affirmé sur base des preuves. Nous sommes des intellectuels et chrétiens pour la plupart, prouvons le, en étant au-dessus des sentiments. Avant d’affirmer, analysez, vérifiez en faisant recours à l’objectivité. Si non, tous risquons de commettre des erreurs irréparables…. ».

Leave a Reply

(required)

(required)