La communauté ZUNANA dit n’est pas associée dans le découpage et l’agrandissement de la Ville de Bunia

ActualitésPublished September 8, 2017 at 12:20 pm No Comments

La communauté ZUNANA réunissant les BIRA s’insurge contre le morcellement de certaines de leurs entités coutumières au profit de la Ville de Bunia, à l’est de la République Démocratique du Congo. Son président Jean Bosco LEBISABO fustige que la communauté n’est pas associée à ce découpage.

Le découpage et l’agrandissement de la Ville de Bunia touche 4 chefferies notamment BABOA BOKOE, BASILI, Bahema d’Irumu et Bahema Banywagi.

C’est ce Jeudi 07 Septembre que toutes les parties prenantes étaient autour de Ferdinand FIMBO LEBILYE, Maire de la Ville sur ordre du ministre provincial de l’intérieur pour trouver une solution pacifique.

« Bunia doit avoir des limites claires et précises. Des villages environnants doivent entrés en Ville et automatiquement quand ces groupements entre en Ville ils doivent changer des noms en groupement incorporés. Tous les mondes doivent être autour d’une même table et là nous voyons les chefferies de BABOA BOKOE, BASILI, Bahema d’Irumu et Bahema Banywagi pour arriver à matérialiser ce qu’il y a dans des textes qui prévoient les limites de la Ville. Sur le plan pratique, il faut une descente sur terrain pour trouver les limites réelles pour que demain ou après demain qu’il n’ait pas de problèmes parce qu’on doit délimiter les communes aussi. Si la communauté ZUNANA a parlé, c’est le même cri venu du coté des Bahema d’Irumu et Bahema Banywagi. Tous les mondes doivent être impliqués dans la délimitation pour éviter les revendications après. Quand on parle d’un groupement ? C’est une entité coutumière même si elle est dans la ville, elle doit être gérée coutumièrement. En plus de la coutume, l’administration peut intervenir d’autant plus qu’il doit être administré au model d’une Ville. A dit Ferdinand FIMBO LEBILYE, Maire de la Ville de Bunia. »

Leave a Reply

(required)

(required)